Palazzo Grassi

La ville et son empreinte. Venise est une ville de lumière, d'ombres. Elle est une ville où les pierres chuchotent l'héritage des siècles passés à vivre au rythme du clapotis des canaux, du bruissement de toilettes élégantes et des fortes voix des gondoliere.

Les pierres du palazzo Grassi se dressent avec majesté sur le campo San Samuele depuis 1772. Il est le dernier palais construit sur le grand canal peu avant la chute de la Sérénissime en 1797. Il est l?oeuvre de Giorgio Massari (1687-1766) de même que Ca' Rezonicco, autre joyau de l'architecture vénitienne édifié à la même période. Acquis par le groupe Fiat en 1983, il devient l'un des lieux d'exposition les plus prestigieux d'Europe. Le fondateur de LVMH, François Pinault, le rachète en 2005.

Pourquoi vous vous devez de visiter le palazzo Grassi.

Rendez-vous incontournable des amateurs d'art contemporain, il accueille des oeuvres de créateurs du monde entier au sein d'une architecture admirable de style néo-classique. Mariage de l'ancien et du moderne, les constructions entreprises par l'architecte Tadao Ando en 2006 offrent la synthèse d'une ville riche de son histoire et résolument ancrée dans son temps. Le béton armé lisse et poli que l'on connaît comme signature à l'architecte vient modifier l'agencement intérieur et offre aux visiteurs des espaces insolites. Usant d'un style sobre et minimaliste jouant avec la structure de l'édifice sans jamais l'affecter ils sont destinés à mettre en valeur l'art d'aujourd'hui. A l'image de cette volonté de préservation de l'esprit du lieu, les appareils d'éclairage et les dispositifs de sécurité ont été intégrés dans la structure de poutres métalliques creuses contrastant avec les plafonds richement ornés.

Le rendez-vous de l'art contemporain

Intégrant une partie de la collection de François Pinault le visiteur a pu y admirer les oeuvres des artistes les plus côtés au monde tels Jeff Koons ou Takashi Murakami . Pour 2016, c'est l'artiste allemand Sigmar Polke (1941-2010) qui est mis à l'honneur avec une rétrospecti ve spécialement conçue pour le palais par Elena Geuna, ex directrice chez Sotheby's Europe et Guy Tosatto, directeur du musée de Grenoble en collaboration avec The Estate of Sigmar Polke. L'exposition explorera l'ensemble de la carrière de l'artiste, des années 1960 aux années 2000 de même que toute la diversité des médias qui furent les siens (peinture,dessin, installation, vidéo).

Un lieu cher à Rue des Beaux-Arts.fr

Alors, prenez votre billet d'avion puis, à peine arrivé, sautez dans un riva, l'un de ces élégants bateaux taxi revêtus de bois laqué qui vous fera arriver par la lagune -si possible au petit jour pour profiter du ballet des oiseaux de mer, de la ville qui s'éveille, du bruit des marchés qui s'animent. Commandez votre premier ristretto de la journée, lovez-vous dans un tabaro, cette lourde cape de belle laine, fermée au col et que les vénitiens portaient à la glorieuse époque de la Sérénissime (on en croise encore parfois au détour de la Piazza san Marco) . Vous êtes prêt à découvrir ou à redécouvrir ce temple de l'art contemporain qu'est le palazzo Grassi et à vous laisser enivré par son charme ineffable mêlé d'une dynamique résolument tournée vers l'avenir. Le goût de la dolce vita

Palazzo Grassi Campo San Samuele 3231, 30124 Venezia

Elie Lobermann